Pour avoir un Safran De Qualité

       MON TRAVAIL SE DECOMPOSE COMME CA !!!

1    La récolte :  

Ma récolte se fait  à la main, fleur par  fleur  et encore fermées pour éviter toute contamination, que se soit par le soleil, la pollution ou  les butineuses ce qui diminuerait les propriétés organoleptiques du safran. 
Le soleil  altèreraient la qualité  
. Le butinage répandraient le pollen sur les pistils.  
une 1ere récolte se fait le matin très tôt et une 2eme dans l'après midi . 

 
2    L’émondage : 
se fait aussi à la main il consiste à récupérer les pistils  de la fleur avec une pince, des ciseaux ou les ongles en ne gardant  que la partie rouge:                   les 3 filaments donc le  safran. 
  plus tard je jetterai les pétales sur ma parcelles de plantation ce qui fera du compost . 

3    Le séchage :  

 Mes filaments doivent perdre  80 % de leur poids lors du séchage. 
. Il existe plusieurs façons de sécher. 
En Iran  au Maroc ou au Mexique  le séchage  se fait souvent au soleil, 
Cette méthode  fait perdre énormément sa qualité au safran  car il se trouve au contact des UV et cela n'est pas recommandé  . 
Une autre façon  consiste a faire sécher le safran sur  un plateau  au feu de bois, 
le risque et de le  brûler .  
Une autre encore à l’aide d’un four réservé à cet usage.  
La température sera comprise entre 50/60° pendant 20/30 minutes  
(cela varie selon l’hygrométrie ambiante).  
Personnellement je me sert d'un  déshydrateur, le séchage étant mieux réparti sur plusieurs niveaux  .  
la vérification se fait  au touché : le safran doit être bien sec , il doit être cassant et de couleur rouge sang. 
le séchage rapide vous donnera un safran  doux et fruitée  . 
le séchage long vous donnera un safran boisés, moins agréable à  mon gout .  

 

4     Le pesage :  

Le pesage  consiste à peser l’épice avant et après séchage pour vérifier le pourcentage perdu.  (-80%) 
Cette opération se pratique à l’aide d’une balance homologuée 0,01 gr, 
cela sera la garantie que la quantité pesée correspondra exactement . 

5    Le conditionnement :  

il consiste à emballer le safran sec dans un emballage en verre de préférence car  
ce matériel  étant neutre, il n’altèrera pas les propriétés de l’épice.  
Ils seront  fermés hermétiquement.  
Une étiquette mentionnant  l’année de production (le millésime) 
Un N° de lot  
Une date de péremption 
La catégorie 1 ,2 , 3  ou 4   ( n° 1 =  le meilleur )  
La provenance et la certifications.  

6    La conservation :  

Il est préférable de consommer le safran au moins 3 mois après sa mise en bocal.  
C’est  à l’abri  de la chaleur, de la lumière et au sec  que vous devez le conserver  
les propriétés organoleptiques  continueront a se développer . 
(par exemple dans un placard  dela cuisine) .